Conférences

 Tout ce que vous avez toujours rêvé de savoir sur huit des plus célèbres parfums français. Chaque parfum cache une histoire passionnante, de l’élaboration de son jus au modèle de flaconnage, de l’inspiration du couturier au travail du nez. Venez découvrir en compagnie de Gauthier Fiorito les effluves et la mythologie de ces illustres fragrances…

Les parfums de légende cycle 2

Merci beaucoup à Gauthier Fiorito. Une heure d’évasion olfactive pendant laquelle les nombreuses personnes présentes ont eu la chance de découvrir l’histoire, les secrets et les effluves enivrantes de Shalimar et de L’Heure Bleue de Guerlain, de Poison et d’Eau Sauvage de Dior.

Les parfums de légende cycle 3

Une fois encore Gauthier Fiorito nous a fait voyager au pays des parfums légendaires avec Jicky de Guerlain et L’air du temps de Nina Ricci et a partagé sa passion en nous proposant de découvrir des lieux emblématiques tels que Le Grand Musée du Parfum, 73 Faubourg Saint-Honoré ou l’Osmothèque, le conservatoire des parfums à Versailles.

————————————————————————————

« On dit que j’aime les aigrettes, Les plus belles toilettes,  C’est vrai. On dit que j’ai la voix qui traîne, En chantant des rengaines, C’est vrai.  Lorsque ça monte trop, Moi je m’arrête, Et d’ailleurs on n’est pas ici à l’opéra. On dit que j’ai l’nez en trompette, Mais j’s’rai pas Mistinguett  Si j’étais pas comme ça.« 

Découvrez l’extravagante vie, contée par Mme Schallebaum, de Jeanne Florentine Bourgeois, dite Mistinguett, actrice et chanteuse, reine des années folles ! Mistinguett

Merci beaucoup à Mme Schallebaum. Une heure de « valse chaloupée » avec « les plus belles jambes de Paris »

Colette disait de Mistinguett qu’elle n’était pas une artiste du Music-Hall mais une « propriété nationale » !

Son destin fut fabuleux, « c’est vrai » ! Et grâce à Mme Schallebaum, les nombreuses personnes présentes ont pu revivre la vie trépidante de cette reine du music-hall !

Photos amphithéâtre 002

————————————————————————————

Michèle Morgan

Jean : « T’as d’beaux yeux, tu sais. »
Nelly : « Embrassez-moi. » (il l’embrasse)
Jean : « Nelly ! »
Nelly : « Embrasse-moi encore. »

Le Quai des brumes de Marcel Carné, 1938 ; dialogue de Jacques Prévert

Élue dix fois par le public « actrice française la plus populaire », elle est également la première actrice à recevoir le prix d’interprétation féminine au premier Festival de Cannes en 1946 pour son rôle dans La Symphonie pastorale. Elle reçoit en 1992 un César d’honneur, ainsi qu’un Lion d’or en 1996, en hommage à sa contribution au cinéma.

Redécouvrez grâce à Mme Schallebaum le destin de cette actrice au regard inoubliable…

Renseignements et inscriptions auprès des bibliothécaires